Astrolabe est une publication en ligne du Centre de Recherches sur les Littératures de Voyage (CRLV, domicilié à l'Université de Clermont Auvergne, en partenariat avec Aix Marseille Université). Elle constitue l'un des éléments de la politique de publication du CRLV complémentaire de la revue électronique Viatica qui, de son côté, a pour objet l'exploration de nouveaux champs de la recherche dans le même domaine. Créée en 2005, Astrolabe accueillait des comptes rendus de lecture et des articles de chercheurs, en collectant des textes inédits avec la vocation de rendre compte de l'actualité de l'édition et des travaux consacrés au genre viatique. En 2020, Astrolabe devient un socle de publications en ligne pour étudiants (sélections de mémoires de masters, actes de Journées d'études de jeunes chercheurs, programmes d'agrégations liés aux voyages, etc.) et pour chercheurs (éditions critiques numériques, actes de colloques et de journées d'études mis rapidement en ligne, workshops, etc.). Les propositions de numéros sont adressées au comité d'Astrolabe par le biais du site du CRLV et via l'onglet « Contact ».

Astrolabe N° 35

L'histoire de l'art et des voyages est riche de pionniers, qui ont défié les difficultés aux quatre coins du monde, en découvrant des sites archéologiques surprenants et en relatant, dans leurs relations, les craintes, les attentes et les émotions de voyages extraordinaires. Au XXIe siècle, tout cela n'est plus à la mode, quand on apprend que presque 2000 nouveaux sites archéologiques ont été découverts, en Arabie Saoudite, par un archéologue australien qui n'a jamais mis les pieds dans la péninsule arabique, mais qui a repéré ces emplacements grâce à Google Earth. La poésie de la poussière est-elle aujourd'hui mise de côté ?

Alessandra Grillo Orlandini

Astrolabe N° 34

A l'occasion du premier centenaire de la mort du grand anthropologue et voyageur Paolo Mantegazza, le CRLV et l'Université de Cagliari organisent un colloque afin d'étudier, dans ses multiples aspects, l'activité et la production scientifique et littéraire du médecin. Figure riche et multiple, véritable savant, Mantegazza fut médecin, anthropologue, voyageur, sénateur. Fondateur du Muséum des sciences naturelles de Florence et également membre fondateur de la première Société de photographie de l'Italie, il marqua son siècle de part son incroyable amour pour les sciences et le savoir, avec sa volonté de les promouvoir autour de lui.

Tania Manca

Astrolabe N° 33

L'année où survient le bicentenaire de la naissance de Frédéric Chopin, on ne peut pas oublier les voyages qui ont marqué, parfois malgré lui, la vie du compositeur polonais. Vienne, Paris, Majorque, Londres : le génie de Chopin a traversé l'Europe, en absorbant les courants musicaux du Romantisme, auxquels plusieurs ouvrages ont rendu hommage dernièrement. Le pianiste et compositeur contemporain Roberto Piana a voulu célébrer cet anniversaire avec Chopin circle (Sassari, Editoriale Documenta), qui présente (avec un CD contenant des œuvres de Chopin et de ses amis et disciples) plusieurs lettres de George Sand, où on découvre les petites inquiétudes de la vie en voyage : la difficulté de déplacement de Chopin malade, la méfiance du propriétaire de la maison de Majorque, face à la maladie du compositeur, l'odyssée pour faire arriver aux Baléares le précieux piano de Chopin.

Alessandra Grillo

Astrolabe N° 32

L'invitation au voyage n'a pas de saison, et pourtant c'est l'été où aujourd'hui les guides de voyages sont les plus recherchés. Ces guides ne sont plus les guides d'autrefois, car le but du voyageur est souvent différent. Pour les voyageurs qui veulent se distinguer des touristes, fort est encore l'attrait pour les récits de voyage sur le pays qu'ils souhaitent découvrir et qu'ils utilisent, comme les voyageurs d'antan, en guise de guide. Certains se proposent encore de suivre les pas de voyageurs qui les ont précédés afin de découvrir un pays sous un aspect insolite. Sur ce même thème portait l'un des séminaires du crlv, il y a quelques années.
Dans ce même mouvement s'inscrirait le n° 9 de Gallica, de Juillet 2010 qui propose à ses lecteurs de partir en Italie sur les traces de voyageurs illustres...

Tania Manca

Astrolabe N° 31

La présence française et néerlandaise dans l'Atlantique entre le XVIe et le XVIIIe siècle fut très riche. La diaspora huguenote créa des colonies florissantes au Brésil et en Amérique du Nord, en influençant les sites, la géographie, les patronymes, la cuisine, etc. Quant à l'expansion néerlandaise, on en mesure déjà l'importance en considérant le rayon d'action qui comprenait, à l'époque, des villes comme New York, Boston et Recife. Marchands, soldats, pirates, corsaires, marins ou simples colons contribuèrent à l'expansion maritime et coloniale européenne : deux ouvrages récents, Les Huguenots et l'Atlantique et Les Pays-Bas et l'Atlantique comblent un vide dans l'histoire maritime et proposent une synthèse internationale sur les relations entre l'Europe et le monde atlantique.

Alessandra Grillo

Pages